Une innovation de rupture attendue dans l'électroménager, une stratégie visionnaire : Crédit Mutuel Innovation apporte son support à Robart en menant sa nouvelle levée de fonds.

Robart, société autrichienne, développe des solutions d'intelligence artificielle (une carte électronique, un capteur laser et une plateforme logicielle) qui équipent déjà des robots aspirateurs aux USA. « Ce marché gigantesque est en train de passer directement du balai manuel au robot ! » indique Stéphane Simoncini, Directeur de Participations chez Crédit Mutuel Innovation (ex CM-CIC Innovation).

Depuis sa création en 2009, Robart vendait des services de R&D pour mieux investir dans sa propre recherche, en prenant un soin tout particulier à la protection intellectuelle de ses innovations. « L'année 2016 a été une étape importante pour Robart avec la commercialisation de ses premiers produits, validant ainsi sa technologie, » explique Sébastien Wendling, Chargé d'Affaires chez Crédit Mutuel Innovation.

Robart a vocation à servir tous les continents.

Révolution domestique

La vraie rupture technologique arrive en septembre 2017, avec le lancement, non seulement aux USA, mais aussi en Europe, du nouveau système de navigation Rob3, innovant et apprenant, qui donne un vrai avantage compétitif aux robots aspirateurs de ses clients. « Plus intelligents, non seulement ils cartographient leur environnement, mais ils sont capables d'effectuer des tâches très avancées, sur la base de demandes précises : nettoyer une pièce spécifique, éviter des zones... » détaille Sébastien Wendling.

Engagement durable

Après les USA, et bientôt l'Europe, Robart (57 salariés) a vocation à servir tous les continents. Pour faire face à ses développements géographiques sans entamer sa capacité de R&D, Robart a ouvert son capital à Crédit Mutuel Innovation qui a investi 3,1 M€, tandis que les actionnaires historiques, au profil plus industriel, ont investi 3 M€. « Notre entrée a été favorisée par l'intérêt que nous portons aux hommes et la relation forte qui s'est établie, notamment avec le fondateur qui est un vrai visionnaire et sait anticiper les besoins du marché, » souligne Stéphane Simoncini. « Notre engagement et nos moyens sur le long terme ont beaucoup séduit les actionnaires et le management. »

Nous contacter