Des chercheurs de l'Université Monash à Melbourne en Australie ont publié une étude menée en laboratoire montrant que l'Ivermectine (considérée de longue date comme un médicament sûr et efficace pour traiter certaines maladies parasitaires) peut tuer le coronavirus en moins de 48 heures. Un traitement unique a permis de réduire d'environ 5 000 fois le virus en 48h sur des cultures cellulaires.

MedinCell a lancé il y a quelques semaines un projet de recherche pour une formulation injectable à action prolongée d'Ivermectine. De futures études cliniques devront confirmer l'action de l'Ivermectine sur le virus Covid-19 ainsi que l'efficacité potentielle d'un injectable à action prolongée sur la prévention et donc sur la rupture de la chaîne de transmission. En cas de résultats positifs, l'Ivermectine injectable à action prolongée basée sur la technologie BEPO® offrirait une solution abordable pouvant être rapidement déployée pour faire face à une pandémie globale.

Nous contacter