Le marché de la tondeuse est en pleine mutation vers l'électrique. Afin d'y prendre une position stratégique, General Transmissions rachète le chinois AEM, avec le soutien de Crédit Mutuel Equity.

« Le marché européen des tondeuses thermiques a fondu de 30% en 3 ans 1 car les consommateurs plébiscitent les tondeuses à batteries et les robots de tonte, silencieux et affranchis des carburants » souligne Nathalie Barendrecht qui dirige General Transmissions (GT) avec son époux, Wouter Barendrecht. Créée en 1991, la société familiale vendéenne s'est rapidement forgé un destin international. En misant sur l'innovation technologique, elle a transformé l'offre de transmissions pour tondeuses et chasse-neige. « En remplaçant l'acier des carters par des composites, GT a proposé des produits moins chers, moins lourds, plus résistants qui ont fait d'elle le leader mondial sur le marché des tondeuses thermiques » explique Fanny Hibon, Directeur de Participations chez Crédit Mutuel Equity.

Accélérer la mutation électrique

Acquisition déterminante

Pour accélérer la mutation électrique, GT a développé un système intégrant les 3 composants clés de la gestion de puissance : la transmission, qu'elle produit dans ses 3 usines (France, Chine, Mexique), le moteur électrique et le contrôleur électronique, fournis par le spécialiste chinois AEM. Pour maîtriser sans tarder ces deux technologies à forte valeur ajoutée, General Transmissions s'est porté acquéreur d'AEM. Ce spécialiste apporte un chiffre d'affaires additionnel grâce à une offre électrique dédiée aux matériels de bricolage et de jardinage. « En l'intégrant, l'entreprise relève les défis d'une mutation industrielle, elle confirme son agilité et assoie sa crédibilité auprès de ses clients mondiaux » apprécie Fanny Hibon.

Sensibilité à l'entreprise familiale

Pour financer cette première acquisition, les dirigeants ont ouvert le capital de GT pour la première fois et ont choisi Crédit Mutuel Equity, « un acteur de proximité qui a mieux compris nos valeurs, notre vision long terme et notre besoin de liberté » résume Nathalie Badendrecht, en soulignant également « les précieux conseils reçus en matière d'acquisition et de structuration de groupe. »
C'est sur fond de confiance mutuelle que Crédit Mutuel Equity a investi 9,5 M€, « pour soutenir le challenge de ce couple de jeunes dirigeants visionnaires » indique Fanny Hibon.
Le nouvel ensemble (CA 70 M€ - 900 salariés) est promis à une belle croissance et affirme déjà sa vocation de fournisseur global de solutions électriques pour les petits matériels outdoor : « Nous élargirons notre périmètre avec des applications concernant notamment la mobilité urbaine individuelle » précise Nathalie Badendrecht.

1 Source : EGMF

Nous contacter