Une société française de biotechnologie, dirigée par une femme, mobilise ses expertises pour adoucir la vie de celles qui souffrent d'endométriose : Crédit Mutuel Innovation est fier de soutenir ce projet sociétal et humain d'envergure.

Améliorer la qualité de vie des femmes atteintes d'endométriose est la vocation exclusive d'Endodiag, société de biotechnologie créée en 2011. Cette maladie méconnue touche 180 millions de femmes dans le monde et provoque une infertilité dans 40 % des cas. Le seul diagnostic fiable exige une intervention chirurgicale. Cette pathologie invalidante, prise en charge avec une efficacité relative et avec un retard moyen de 9 ans, coûte 78 $Mds par an en Europe et 77 aux USA. « Nous voulions que les recherches fondamentales de médecins isolés se concrétisent par des solutions largement accessibles, » explique Cécile Réal, Présidente et co-fondatrice d'Endodiag. « Nous sommes les seuls à déployer une approche transverse qui vise à améliorer tout le parcours des patientes, du diagnostic au traitement de la maladie.»

Nous sommes les seuls à déployer une approche transverse.

Mobilisation prometteuse

En s'entourant d'experts du monde entier pour optimiser et protéger ses innovations, Endodiag travaille en priorité à deux projets phares. « EndoDtect® permettra de poser un diagnostic précoce à partir d'une prise de sang, d'ici à 2019, » indique Cyrus Contant, Chargé d'Affaires chez Crédit Mutuel Innovation (ex CM-CIC Innovation). « EndoGram® permettra, à l'horizon 2021, d'établir le profil de la maladie propre à chaque malade, avec test prédictif et pronostic, pour aider au choix de la prise en charge. » Parallèlement, des thérapies sont à l'étude, en lien avec des partenaires pharmaceutiques.

Valeurs partagées

Pour financer la validation clinique et l'industrialisation de ces solutions, Endodiag a réalisé une levée de fonds de 4 M€ souscrite à hauteur de 3 M€ par Crédit Mutuel Innovation qui entre ainsi au capital. « Ce partenaire a bien compris le fondement humain de notre engagement contre cette maladie, » indique Cécile Réal, « et ses fonds propres en font un partenaire durable pour mener notre projet à terme. » Pour Karine Lignel, Directrice Générale chez Crédit Mutuel Innovation, il s'agit d'un nouveau chapitre dans une relation qui s'inscrit dans le temps, « entamée dans le cadre d'autres participations qui nous ont permis d'apprécier les valeurs humaines et les talents d'entrepreneurs des fondateurs d'Endodiag. Ce projet correspond particulièrement à nos valeurs et à notre philosophie ».

Nous contacter