Advitos GmbH (« Advitos »), société de technologie médicale basée à Munich, a annoncé aujourd'hui la réalisation d'un tour de table de 20 millions d'euros. Ce tour de table a été mené par Crédit Mutuel Equity et Crédit Mutuel Innovation. En outre, Advitos a reçu un financement du fonds du Conseil européen de l'innovation (EIC) de l'Union européenne dans le cadre du programme de financement mixte EIC Accelerator Pilot et d'un investisseur stratégique.

Advitos a développé et commercialise aujourd'hui le dispositif médical d'assistance extracorporelle 4-en-1 ADVOS-multi (ADVanced Organ Support) qui permet de soutenir simultanément les trois principaux organes de détoxification - le foie, les poumons et les reins - et de corriger les déséquilibres acido-basiques du sang. Des essais pilotes menés sur des patients gravement malades ont montré que cette thérapie augmentait le taux de survie en cas de défaillance grave d'un organe de 20 à 50 %.

La défaillance multiviscérale provoque chaque année le décès d'environ un demi-million de patients en soins intensifs en Europe occidentale et aux États-Unis. Cela représente environ 60 % de tous les décès survenant dans les unités de soins intensifs. En raison de la pandémie de Covid-19, ce chiffre est passé à environ 750.000 patients l'année dernière. D'autre part, les procédures extracorporelles classiques telles que la ventilation mécanique, l'ECMO (oxygénation par membrane extracorporelle), la dialyse et la thérapie d'assistance hépatique ne soutiennent que la fonction d'un ou deux organes. En traitant les trois organes simultanément, et non consécutivement tel que le proposent les solutions existantes, cette approche holistique donne aux patients de bien meilleures chances de guérison. La thérapie ADVOS marquée CE, est reconnue par des experts internationaux et est déjà utilisée dans les unités de soins intensifs de plus de 20 hôpitaux en Allemagne, dont plusieurs hôpitaux universitaires de premier plan.

Advitos a développé elle-même les principaux composants exclusifs de la thérapie ADVOS et du dispositif ADVOS-multi et détient plusieurs brevets liés à la technologie et aux caractéristiques du processus. Grâce à ce tour de table, la société vise à élargir les preuves cliniques dans plusieurs indications, à étendre la commercialisation de sa thérapie à l'échelle internationale et à ajouter des fonctionnalités thérapeutiques supplémentaires au dispositif ADVOS-multi.

Advitos a été fondée en 2005 par le néphrologue Bernhard Kreymann, M.D., qui est également l'inventeur de la thérapie ADVOS. Advitos a débuté comme une start-up dans un laboratoire de recherche à Garching près de Munich. Catherine Schreiber l'a rejoint ensuite en apportant ses compétences d'abord en matière d'ingénierie puis en marketing et gestion. Ensemble, ils ont développé ADVITOS au fil des ans, à l'aide de plusieurs tours de financement avec la participation d'investisseurs privés, du groupe bancaire KfW et des salariés. L'entreprise emploie actuellement 55 personnes. Elle a reçu de nombreux prix, notamment celui de l'innovation 2020 de Bavière, et figure dans le palmarès Deloitte Technology Fast 50 Awards 2019.

Bernhard Kreymann, fondateur et directeur général d'Advitos, a déclaré : « Ce tour de financement constitue une étape majeure dans la poursuite du développement d'Advitos. Il nous permettra de croître beaucoup plus rapidement et de nous lancer dans plusieurs grands projets de développement, tant en recherche & développement que sur l'axe commercial. Avec nos nouveaux partenaires financiers, nous disposons d'un ensemble diversifié de compétences et d'expertises pour soutenir ces projets et ouvrir de nouvelles opportunités pour Advitos ».

Delphine Cardi, PhD, directrice de participations chez Crédit Mutuel Innovation à Paris, ajoute : « Avec ce tour de table, nous sommes extrêmement heureux de soutenir une entreprise européenne économiquement prometteuse, de contribuer à son expansion internationale et surtout d'améliorer la prise en charge médicale des patients dans un état critique, de sorte que cette thérapie révolutionnaire, avec notre contribution, puisse rapidement bénéficier au plus grand nombre et notamment aux patients français ».

Sébastien Neiss, directeur général de Crédit Mutuel Equity en Allemagne, précise : « Il était important pour nous d'apporter un appui durable à l'avenir de l'entreprise et à sa mission. À cette fin, Advitos ne bénéficie pas seulement de l'expertise en capital-risque de nos collègues de Crédit Mutuel Innovation, du Fonds EIC et d'autres co-investisseurs. Grâce à la participation de Crédit Mutuel Equity, nous soutiendrons également le développement international d'Advitos en mettant à sa disposition nos fonds propres pour accompagner sa croissance à long terme. Cette flexibilité de nos capitaux permet en effet de nous adapter à la dynamique de développement de l'entreprise et, si nécessaire, de réinvestir pour accompagner ses projets de transformation et de croissance ou d'éventuels changements dans la structure de son actionnariat ».

Mathias Klingler, président du conseil de surveillance d'Advitos et représentant autorisé du principal investisseur privé, voit dans cette opération une excellente occasion d'utiliser la thérapie unique développée par Advitos à l'échelle internationale pour le plus grand bénéfice des patients, et d'ainsi sauver des vies.

Nous contacter